>> Accueil > Actualités juridiques > Bilan des naissances en 2017


Actualités juridiques

Bilan des naissances en 2017


2689  FAMILLE - PATRIMOINE 30|10|2018


En 2017, 770 000 bébés sont nés en France, soit 14 000 naissances de moins qu’en 2016 (- 1,8 %). 60 % sont nés hors mariage. La part de naissances hors mariage est la plus élevée dans les départements et régions d’outre-mer (DROM) et dans l’Ouest de la France.

Une baisse du nombre des naissances. Depuis 2014, le nombre de naissances baisse chaque année. Il se rapproche du point bas des 25 dernières années en France métropolitaine (711 000 naissances en 1994), le point haut ayant été atteint en 2010 avec 802 000 naissances.

La proportion des enfants nés hors mariage ne cesse d’augmenter. De 1901 à 1978, moins de 10 % des naissances ont eu lieu hors mariage, à l’exception de quelques années pendant les deux guerres mondiales. Depuis 1979, la proportion des enfants nés hors mariage dépasse 10 % et ne cesse d’augmenter : 20 % en 1986, 40 % en 1997 et 60 % en 2017. La diffusion du pacs et des unions libres ainsi que le recul de l’âge au mariage ont rendu les naissances hors mariage majoritaires dès 2006.

Les naissances hors mariage sont dorénavant le fait de couples stables et les enfants nés hors mariage sont le plus souvent reconnus par leur père (84 % des enfants nés en 2017, contre 73 % en 1995 et 39 % seulement en 1975).

Davantage de naissances hors mariage dans les DROM et l’Ouest de la France. En Guyane et à Mayotte, 90 % des naissances sont hors mariage. En Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion, c’est le cas d’environ 8 naissances sur 10. En France métropolitaine, c’est à l’Ouest que les naissances hors mariage sont les plus fréquentes : 69,0 % en Bretagne et 67,8 % en Nouvelle-Aquitaine.

À l’inverse, les naissances hors mariage sont plus rares, et non majoritaires, en Île-de-France : 40,4 % dans les Hauts-de-Seine, 43,7 % en Seine-Saint-Denis, 46,7 % dans le Val-de-Marne et 47,0 % à Paris. Bien que légèrement majoritaires, les naissances hors mariage sont moins fréquentes à l’Est que dans le reste du pays. C’est le cas en particulier dans les départements frontaliers de l’Allemagne et de la Suisse.

Les naissances hors mariage sont plus fréquentes chez les jeunes. En 2017, elles représentent 79,8 % des naissances chez les mères de moins de 25 ans, et 89,3 % chez les pères de moins de 25 ans. Plus les parents sont âgés, moins les naissances hors mariages sont fréquentes. À partir de 40 ans, 52,8 % des mères ne sont pas mariées. C’est le cas pour 47,8 % des pères.

La France est le pays européen qui compte la plus grande proportion de bébés nés hors mariage. En moyenne en 2016, dans l’ensemble de l’Union européenne (UE), 42,6 % des naissances ont lieu hors mariage. Au sein de l’UE, la France détient le record des naissances hors mariage. Elles sont majoritaires dans 8 des 28 pays de l’UE : France, Slovénie, Bulgarie, Estonie, Suède, Danemark, Portugal et Pays-Bas.

À l’inverse, dans 8 pays, plus des 2/3 tiers des naissances ont lieu dans le mariage (Grèce et Pologne notamment).

Source : INSEE, act. 4 sept. 2018