>> Accueil > Actualités juridiques > Logement social : publication du rapport d’activité des EPL immobilières


Actualités juridiques

Logement social : publication du rapport d’activité des EPL immobilières


2130  ACTES COURANTS - IMMOBILIER 28|09|2017


La Fédération des entreprises publiques locales (EPL) vient de publier son « Observatoire des EPL immobilières 2017 » (accessible en ligne à l’adresse suivante : file:///C:/Users/leeguerin/Downloads/observatoire-epl-immo-2017.pdf).

Celui-ci présente l’activité et les résultats financiers des sociétés d’économie mixte possédant un parc de logements locatifs au titre de l’exercice 2015.

Un parc de plus de 550 000 logements. Avec un chiffre d'affaires de 4,1 milliards d'euros, les 184 EPL en activité en 2015 ont géré un parc de 553 447 logements (+ 1 %).

Le niveau de production a progressé, avec la mise en chantier de près de 17 800 logements – dont 1 520 en accession à la propriété –, soit une hausse de 5 % par rapport à l'année précédente. Il s’agit du niveau le plus élevé atteint depuis 2010.

La production reste principalement centrée sur les zones les plus tendues (Île-de-France, Rhône-Alpes et PACA), ainsi que sur l'outre-mer.

Comme les années précédentes, la production est « majoritairement de type locatif et essentiellement social » (16 268 logements locatifs mis en chantier, soit une progression de 9 %). En revanche, le nombre de logements mis en chantier en accession a diminué (1 520, soit 500 de moins qu’en 2014).

Le parc locatif conventionné. Le parc locatif des EPL immobilières est conventionné à 79,5 % (ou a bénéficié de prêts aidés par l'État pour les EPL des DOM).

Sur le parc conventionné, 49,8 % des locataires bénéficient de l'APL.

Le coût des aléas de gestion. Le coût des aléas de gestion progresse. La vacance physique moyenne représente 3,1 % des logements et le nombre de logements vacants depuis plus de 3 mois se stabilise à 1,7 %, tandis que le taux de rotation du parc s'élève à 9,3 % et que le taux d'impayés atteint 1,5 % du quittancement, soit le niveau le plus élevé depuis 10 ans.

Tiré par les livraisons de nouveaux logements (16 249 unités en 2015), les loyers progressent en moyenne de 3,1 %, tandis que les dépenses d'entretien courant augmentent de 6 %.

www.caissedesdepotsdesterritoires.fr

Source : Communiqué de presse 14 sept. 2017