>> Accueil > Actualités juridiques > Bilan démographique en 2017


Actualités juridiques

Bilan démographique en 2017


2322  FAMILLE - PATRIMOINE 13|04|2018


Au 1ᵉʳ janvier 2018, 67 187 000 personnes résident en France : 65 018 000 en métropole et 2 169 000 dans les départements d’outre-mer. C’est 233 000 de plus qu’au 1ᵉʳ janvier 2017.

La population française continue d’augmenter, mais de façon plus modérée que précédemment : entre 2008 et 2013, la croissance démographique était de + 0,5 % par an, puis de + 0,4 % par an entre 2014 et 2016, elle est enfin de 0,3 % par an en 2017.

Au 1ᵉʳ janvier 2017, la France reste le deuxième pays le plus peuplé de l’Union européenne (UE) derrière l’Allemagne. Viennent ensuite le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. Ces cinq pays représentent 63 % de la population de l’UE.

En 2017, en France, le solde naturel, qui correspond à la différence entre les nombres de naissances et de décès, est historiquement bas. Il diminue fortement, en raison à la fois du plus grand nombre de décès et du recul des naissances.

Naissances

767 000 bébés sont nés en France, soit 17 000 de moins qu’en 2016. Il s’agit de la troisième année consécutive de baisse. L’indicateur conjoncturel de fécondité est également en recul pour la troisième année et s’établit à 1,88 enfant par femme en 2017 (contre 1,92 en 2016). Il reste néanmoins le plus élevé d’Europe.

Décès et espérance de vie

603 000 personnes sont décédées, soit 9 000 de plus qu’en 2016. L’espérance de vie à la naissance reste stable pour les femmes et progresse pour les hommes. Elle s’établit à 85,3 ans pour les femmes et 79,5 ans pour les hommes. L’écart entre les femmes et les hommes continue donc de se réduire.

Dans l’UE, en 2015, l’espérance de vie des femmes à la naissance était la plus élevée en Espagne, suivie par la France (plus de 85 ans dans ces deux pays). Pour les hommes, c’est en Suède, en Italie, en Espagne et au Luxembourg que l’espérance de vie à la naissance est la plus élevée (plus de 80 ans).

Chiffres du mariage

En 2017, 228 000 mariages ont été célébrés, dont 221 000 entre personnes de sexe différent et 7 000 entre personnes de même sexe. Le nombre de mariages entre personnes de sexe différent continue de baisser (- 5 000). En 2017, parmi les mariages entre personnes de même sexe, il y a autant de mariages de couples de femmes que de mariages de couples d’hommes. La part des mariages de femmes n’a cessé de progresser depuis 2013, année de la promulgation de la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe ; les femmes représentaient alors 42 % des mariages de couples de même sexe.

L’étude complète est accessible sur ce lien : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3305173

Source : INSEE Première n° 1683, janv. 2018, Papon S. et Beaumel C.